Conseil d’Arrondissement de l’Aide à la Jeunesse
La Communauté française de Belgique

Quelle ne fut pas ma surprise quand, en l'an 2004, je vis s'installer sur mes terres ces quelques « damoiselles » et « damoiseaux » sympathiques de l'équipe de Mosaïque.

 

Mais qui sont donc ces hardis compagnons ?

 

Je les observe depuis leur arrivée, en 2004. Ils ont pour suzerain la Communauté française et pour grimoire le décret '91 relatif à l'aide à la jeunesse. Toujours prêts à répondre à l'appel (de leur téléphone ou de leur GSM...), se transformant également en scribes à leurs heures (dossiers), inlassablement, ces preux chevaliers enfourchent leur fier destrier pour se rendre aux quatre coins de la Basse-Meuse voire même au-delà de ces limites (sur le territoire de la Province de Liège) pour apporter leur soutien à ceux auxquels ils prêtent aide... (des enfants, des adolescents et des familles en difficulté).

 

C'est en mai 2004 qu'ils allumèrent les feux... et que commencèrent leurs activités, en lien à un constat réalisé, en ce début de troisième millénaire, par le conseil d'arrondissement de l'aide à la jeunesse. Il mettait en évidence une trop faible couverture en services du territoire de la Basse-Meuse par rapport aux besoins rencontrés par sa population... Il n'en fallait pas plus pour que ces quelques « aventuriers de l'aide à la jeunesse » proposent au Gouvernement de la Communauté française d'y mettre en place des interventions adaptées, sous la forme d'un service d'aide et d'intervention éducative (S.A.I.E.).

 

Foi d'oie, à voir l'effervescence qui règne là, le mouvement engendré n'est pas près de s'arrêter...